Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

À l'ombre du panoptique

26 Mars 2016, 05:00

À l'ombre du panoptiqueÀ l'ombre du panoptiqueÀ l'ombre du panoptique
À l'ombre du panoptiqueÀ l'ombre du panoptiqueÀ l'ombre du panoptique
À l'ombre du panoptiqueÀ l'ombre du panoptiqueÀ l'ombre du panoptique

Sentier
À l’ombre du panoptique
,

Assemblages instables et rafistolages ironiques.

ESPACE D’ART CONTEMPORAIN 14°N 61°W
www.14n61w.org
Place de l’Enregis
trement, 97200 Fort de France - Martinique FWI
Ancien palais de justice,

du 25 mars au 07 mai 2016, du mercredi au samedi, de 12 h à 18 h.

Extrait du texte d’introduction :

« En tant qu’individu, Sentier perçoit le réel comme dominé par la fragmentation et la dislocation, des processus toutefois indissociables pour lui des idées d’assemblage, d’entrelacement, et de relation. C’est un constat que chacun peut faire. Le désastre est une force puissante présente dans tout l’univers macrocosmique dans toutes ses dimensions, et l’homme ne saurait bien sûr s’y soustraire, mais il y résiste par la création. La société est fragmentée en sujets, en individualités sur lesquels elle exerce toutes sortes de pouvoirs. À bien des égards, elle ressemble à une prison et plus précisément à un panoptique, cette forme singulière d’architecture carcérale conçue au XVIIIe siècle pour permettre une surveillance étroite de chaque détenu. [...]

La pratique artistique est pour Sentier un champ de résistances. C’est pour lui une activité libre et ouverte, même si elle lui semble trop souvent encadrée, dévoyée, réduite à la production de marchandises. L’art est pour l’artiste une tentative de dépassement de ce désarroi, voire de cette révolte qui parfois l’envahit face à des phénomènes naturels catastrophiques, à l’écoute des discours officiels, trop souvent falsificateurs, ou encore devant les injustices et la cruauté. »

À l'ombre du panoptiqueÀ l'ombre du panoptique
À l'ombre du panoptiqueÀ l'ombre du panoptiqueÀ l'ombre du panoptique
À l'ombre du panoptiqueÀ l'ombre du panoptiqueÀ l'ombre du panoptique
À l'ombre du panoptiqueÀ l'ombre du panoptique

commentaires

Haut de page